Envie de participer ?
Résumé LE CHESNAY VERSAILLES / BARJOU

NATIONALE MASCULINE 3 Poule G
A Versailles,
LE CHESNAY-VERSAILLES bat BARJOU 92-82 (Mi-temps 48-38)
Arbitrage de Mrs Calixte et Tréaa
Les quarts-temps :
1er QT (26-17), 2è QT (22-21), 3è QT (24-21), 4è QT (20-23)
La marque pour Barjou : Stan Sylvestre (22), Hugo Joyeux (17), Eric Massala (11), Louison Joyeux (7), Cédric Firmin (7), Yoan Acheen (6), Antoine Chesneau (4), Michaël Denis (3), Romain Denis (3), Tom Gricourt (2)

Barjou a couru vainement derrière...
Après son premier match le week-end dernier et sa défaite à domicile face à Fécamp, Barjou avait l'occasion de se reprendre lors de son déplacement au Chesnay Versailles. Mais il n'en fut rien. Une mise en route difficile obligera les jaunes et bleus à faire la course derrière sans jamais avoir l'occasion de recoller et d'y croire. Et pourtant avec un peu plus de rigueur, le coup aurait pu être jouable.
Avec deux fautes lors des quarante premières secondes, Romain quittait déjà ses partenaires suivi deux minutes plus tard de Cédric. L'entame était plombée, le ton était donné (5-2 à la 2è) et coach Max réajustait. Mais avec de gros manques défensifs et dominés au rebond, les visiteurs laissaient les blancs et bleus prendre confiance et empocher le premier quart (26-17). Sans briller, les locaux s'en satisfaisaient et se contentaient de contrôler à distance.
S'en suivie en début de deuxième période la sortie sur blessure (entorse cheville) de Mika, régulateur de l'équipe et les barjouvillois se perdaient en route (34-19 à la 12è). Mais après un temps mort de coach Max, les débats s'équilibraient. Sous l'impulsion d'Hugo, revenu à son meilleur niveau derrière l'arc et Stan dans le drive, les jaunes et bleus retrouvaient des couleurs et l'écart se réduisait à la pause (48-38).
Ne pouvant toujours pas rivaliser dans la raquette (55-45 à la 23è) et sans chef d'orchestre à la manœuvre, Barjou réussissait tout de même à revenir à cinq points (59-54 à la 25è) mais prenait un petit éclat en fin de troisième manche (72-59). Les versaillais sans toutefois dominer et sans inspiration géraient leur petit pécule d'avance.
Par une intensité défensive retrouvée avec Eric en fer de lance et pressant plus haut, les jaunes et bleus bousculaient leurs adversaires pour revenir dans la partie (74-68 à la 32è). Avec toujours Hugo et Stan à la finition, Ils faisaient jeu égal avec leurs hôtes jusqu'à la fin, sans toutefois pouvoir espérer à aucun moment l'emporter.
Score final : 92-82.   

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.